Publié : 28 septembre 2009
Format PDF Enregistrer au format PDF

TP N°1 L’oeil et la vision.

Bonjour,

Le TP que j’ai mis en place avec Sébastien Varet et Elise Brière comporte 4 types d’activités.

1- la découverte de la structure d’un œil grâce à un modèle démontable. (1 groupe)

2- La découverte d’une coupe dans un globe oculaire sous résine (3 groupes)

3- L’observation d’une coupe de rétine au microscope optique X 400 avec réalisation d’une image (APN) et dessin d’observation. (les légendes sont accessibles sur le site de l’Académie de Rennes)(3 groupes)

4- Dissection d’un œil de veau (Groupe 2) ou d’un œil de lapin (Groupe1), pour des élèves en ayant fait la demande. Les étapes de la dissection sont photographiées au ProscopeHR ou avec un APN (selon disponibilité du matériel) le site de Rennes aide à la réalisation. (2 Groupes)

Les objectifs sont définis dans le fichier .pdf joint. Le barème de l’évaluation est fourni.

Retour sur le déroulement :

Pour le groupe 1 : Le poste "modèle" a été délaissé au profit d’une dissection (3 groupes au lieu des deux prévus initialement) La plupart des élèves n’ont pas abordé le texte de Françoise Jauzein la frise temporelle est à construire pour le 6 Octobre. Pour les coupes de rétine le microscope est un outil maitrisé mais le dessin d’observation reste difficile. Pour les coupes de globe oculaire, la réalisation est schématique ce qui est renforcé par les informations trouvées sur Internet.

Pour le groupe 2 : Aujourd’hui un groupe a accepté de travailler sur le modèle œil, les photos qu’ils ont prises seront placées dans le portfolio de cet article. La dissection a été choisie par 2 groupes donc 4 élèves, la dissection de l’oeil de Veau si elle permet d’obtenir des dessins d’oeil entier plus justes qu’avec les yeux de Lapin reste tout de même plus difficile. Le photos en témoigneront aussi. Pour les coupes de rétine (2 groupes) le fait qu’elles soient non adossées sur la choroïde et la couche pigmentaire a plus gêné cette semaine que la semaine passée. Les coupes sous résine restent sans doute ce qui donne lieu au maximum de rendement pour la découverte du vocabulaire malgré une schématisation un peu trop importante. Le texte de Françoise Jauzein n’a pas pu non plus être exploité pendant la séquence.

Éric Le Jan

Voir en ligne : Site de l’INRP consacré à ce thème du programme.

Documents joints