Vous êtes ici : Accueil > Productions au CDI > Livret d’orientation > Graphiste
Publié : 9 août 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Graphiste


Graphiste


1. Niveau d’études



Pour devenir graphiste, il est essentiel d’avoir un bac + 5, soit un DNSEP*, option communication ou d’un master pro sciences et technologies, mention ingénierie emballage (packaging), spécialité design et graphisme emballage.



2. Nature du travail 


Le graphiste commence par analyser la demande du client. Une fois l’idée dégagée, il doit l’exprimer par une image. Au-delà de l’aspect esthétique, elle doit transmettre, de façon pertinente, le message formulé par le client. S’ensuit la création de la charte graphique : choix du papier, des couleurs et des mots. L’image élaborée peut ensuite se décliner sur des supports variés : affiches, couvertures de livre. Il contrôle et valide les opérations de flashage, la réalisation des films et des épreuves.


3. Compétences requises


Le graphiste doit donc savoir dessiner et manier de nombreux codes visuels (langage des couleurs, typographie.).Ensuite, il fait appel à ses compétences techniques pour donner corps au projet. Une excellente connaissance des procédés de fabrication et d’impression et la maîtrise des logiciels spécialisés.


4. Lieu d’exercice


S’il est établi à son compte, il peut partager un bureau ou un atelier avec d’autres graphistes ou bien travailler seul, chez lui.


5. Salaire
Un débutant peut commencer avec 2050 euros bruts par mois.



6. Accès au métier


Les formations techniques et artistiques des graphistes se font principalement par le biais de BTS et de diplômes d’écoles d’art. On distingue les diplômes des écoles nationales, régionales et municipales des beaux-arts DNAT* et DNSEP* des écoles nationales supérieures d’art DSAA*.

JPEG - 34.5 ko

Scène d’un groupe de graphistes au travail


source : Images libres de droits


 

Voir en ligne : Accès au site de l’établissement