Publié : 22 janvier 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

Les compte-rendus des élèves de la classe de seconde 5 1/11


B.D.R.I.J. (brigades départementales de renseignement et d'investigations judiciaires) Rouen
Cellules Ingestigations Criminelles, Police Technique et Scientifique


 


Présentation des cellules d'identifications criminelles de Rouen

  1. 5 Techniciens d'identification criminelle (TIC)
  2. 2 Enquêteurs de technologies numériques
  3. 2 Portraitistes
  4. 1 Analyste criminel
  5. 3 Révélateurs chimiques
  6. 1 Coordinateur des opérations criminalistes


Ils sont sous l'autorité du commandant de groupement de la gendarmerie départementale, sur toute la Seine Maritime.


Leurs missions

  1. - Interventions au profit des unités de la gendarmerie du domaine de la police scientifique
  2. - Constatations sur des scènes criminelles ou sur des délits
  3. - Formations
  4. - Signalisations
  5. - Relations publiques (ex : ENA (Ecole Nationale d'Administration), lycéens, stagiaires ENM...)
  6. - Rapprochements judiciaires


 


Les niveaux dans la Police Technique & Scientifique

  1. Brigade territoriale TICP (Technicien en identification criminelle)
  2. B.D.R.I.J. (brigades départementales de renseignement et d'investigations judiciaires)
  3. Institut de recherche sur la gendarmerie nationale (à Rosny sous Bois)


 


Historique

  1. 1808 : Code instruction criminelle. Les policiers et les gendarmes se servaient seulement des témoignages et des aveux comme sources essentielles
  2. 1902 : 1ère identification
  3. 1877/1958 : Edmond LOCARD, docteur en médecine avait crée un premier laboratoire de Police Technique & Scientifique. La P.T.S. va être présente jusqu'en 1985, ensuite la P.T.S. va commencer à disparaître
  4. 1984 : L'affaire "Grégory Villemin"
  5. 1985 : Alec Jeffrey's établit le premier profil génétique
  6. 1986 : Grâce à ce tout premier profil génétique réalisé, on va pouvoir désormais confondre le meurtrier. On peut avoir des preuves pour défendre ou des preuves contre le meurtrier


 


Il n'y a pas de définition légale pour le mot "crime", ce mot doit être entendu au sens pénal du terme. Pour prouver qu'un crime a été commis par telle personne, on doit établir des éléments, une temporalité, une chronologie des faits, et le/les contact(s) du crime.


Les étapes d'une enquête

  1. - Le gel des lieux : on va sécuriser la zone en mettant un périmètre de sécurité, pour éviter de perdre un minimum d'indices entre l'appel à la Police Technique & Scientifique et son arrivée.
  2. - Prise en compte des lieux avec une tenue appropriée et de protection qui sera composée de : un masques, une combinaison, une paire de gants en latex, et des sur-chaussures.
  3. - Levée du corps : ce sont les éléments qui définissent la cause la mort. Donc on va faire des prélèvements sur les lieux du crime, et éventuellement sur les personnes décédées (avec des compresses, crimescope...) ou des autopsies.


Des examens sont possibles à l'issue de l'autopsie tels que : des recherches toxicologiques, ou des recherches sur l'alcoolémie


 


Nouveautées dans la Police Technique & Scientifique

  1. - Scanner 3D
  2. - Chiens
  3. - Radar sol & mur


 

Auteurs : Mlles Mulot et N’Guyen

Voir en ligne : Retour à l’article de présentation