Vous êtes ici : Accueil > TICE : moyens et usages > Outils TICE du CLEG > B2i : Le Brevet Internet et Informatique > Gibii, pour une utilisation plus partagée …
Publié : 18 juin 2009
Format PDF Enregistrer au format PDF

Gibii, pour une utilisation plus partagée …

Bonjour,

Depuis près de 5 années scolaires, l’outil GiBii (Gestion Informatisée du Brevet Informatique et Internet)est à disposition dans l’établissement. On peut y accéder par la page de Portail, mais aussi directement dans Scolastance par l’onglet "liens et applications" puis "Ressources numériques"

Comme indiqué dans cet article toutes les classes disposent d’un accès ainsi que chaque enseignant de l’établissement.
L’enseignant peut, au choix, évaluer tous les items ou juste ceux pour lesquels il estime savoir le faire. Le choix d’évaluer les élèves de sa classe ou tous les élèves de l’établissement relève aussi de chacun d’entre nous.

Le site lié à cet article vous renvoi sur un mode d’emploi en ligne où vous trouverez toutes les captures d’écran qui vous permettrons de vous familiariser avec l’interface.

Nous pouvons évaluer les élèves tout au long de leur scolarité, selon un principe assez simple, l’élève soumet à l’enseignant une requête sur un item qu’il pense maîtriser. Pour être validée cette requête doit recevoir deux avis favorables. Nous disposons d’une possibilité d’accompagner l’avis d’un texte qui sera mis à disposition de l’élève qui a soumis la requête.

Ce système permet d’échanger avec les élèves. Lorsque l’item ne convient pas, en le conseillant pour qu’il puisse le valider à nouveau, mais aussi pour lui indiquer, lors d’une validation, des pistes pour parvenir à valider un autre item.

À l’usage, une des difficultés est d’obtenir un texte produit par l’élève qui soit une production personnelle.

Il me semble qu’en commençant les validations d’item dès la classe de Sixième on pourrait faire acquérir ce B2i (Brevet Informatique et Internet) progressivement, sans être sous la contrainte de l’examen du Brevet comme en classe de Troisième.
Le lien entre "obtenir le B2i" et "obtenir le Brevet", très fort en Troisième, devrait être plus "diffus" pour les niveaux antérieurs. Peut-être est-ce utile pour qu’obtenir l’item du "premier coup" ne soit plus un objectif systématique.

Un des outils complémentaire est Scolastance, il permet en effet de demander à l’élève de déposer des documents dont le type ou le contenu peuvent faire l’objet d’une consigne, dans des espaces particuliers (pièce jointe d’un message, dossier de la classe,…) Autant d’opérations dont la simple réalisation permet de valider les items qui leur sont attachés.

L’autre outil est le serveur de fichier "Samba" qui fonctionne en intranet dans l’établissement. Il permet à peu de choses près de valider les mêmes capacités que Scolastance pour la production de contenus.

La seconde difficulté est de redonner au B2i son intérêt d’origine "témoigner d’un usage raisonné et maîtrisé" des outils TICE (Technologie de l’Information et de la Communication pour l’Éducation). Le caractère obligatoire a permis qu’il se généralise, mais l’a rapproché d’une sorte "d’épreuve" comme les autres...

En espérant que cet article contribue à vous donner envie de participer à cette validation des acquis.

Éric Le Jan.

Voir en ligne : Le Wiki des usagers de l’application GiBii